Le PSE et l'environnement > Le recyclage matière

Broyeur Knauf

Au titre de ses missions fondatrices, ECO PSE assure depuis 1993 la collecte officielle des statistiques nationales de recyclage de l’emballage PSE.

Ces statistiques sont établies par le biais d’un inventaire national et annuel réalisé auprès de toutes les filières de recyclage (industriels du PSE, recycleurs professionnels).

Evolution du recyclage

En France, le taux de recyclage de l’emballage PSE, tous gisements confondus, est de plus de 32,5% alors qu’il était à peine de 7% en 1993 à la création d’ECO PSE. Avec ce résultat l’objectif de 22,5% assigné collectivement aux emballages plastiques par la Directive européenne « Emballages et déchets d’emballages » est atteint avec 3 ans d’avance.

Pourcentage de recyclage du PSE


ECO PSE dès sa création, à concentré ses efforts prioritairement sur les gros gisements industriels et commerciaux (ceux supérieurs à 100 tonnes/an), en engageant un travail systématique d’inventaire puis de rapprochement des filières de valorisation adaptées. Aujourd’hui le taux de captation de ces gisements est de 90%.
 
Depuis 2002, le réseau national Points PSE qui compte 315 points, étend progressivement son offre de recyclage des gisements PSE diffus des artisans et petits commerçants. En 2007, ce réseau a capté et recyclé 500 tonnes de PSE dont la collecte est difficile car les gisements trop diffus.

Les gisements professionnels de PSE diffus et/ou souillées, non recyclés à ce jour attendent de pouvoir bénéficier d’une offre ad hoc en terme de valorisation énergétique à l’identique du gisement PSE ménager, seule alternative à ce jour à une mise en décharge (proscrite par le code de l’environnement).

En effet, les emballages ménagers, avec 19000 tonnes par an, sont aujourd'hui majoritairement valorisés énergétiquement avec les autres déchets ménagers non triés.

Avec près de 50% du gisement national de PSE, ils demeurent néanmoins la clé de toute future croissance significative du taux de recyclage du PSE.

Débouchés multifilières

A l’inverse d’autres matériaux confinés dans des schémas de recyclage en boucle fermée, l’emballage PSE peut s’affranchir des frontières entre secteurs et applications se recyclant soit sous forme expansée (PSE), soit sous forme de granules PS ( voir page filières et sites).

De ce fait, pour 80% des tonnages, le PSE est recyclé, après compactage et extrusion, en granules de polystyrène qui serviront à la fabrication de produits manufacturés en PS (cintres, boitiers CD…). Les 20 % restant permettent de recycler le PSE sous sa forme expansée (emballages, blocs et plaques PSE, allègement PSE sols et bétons). A noter que 2 % du gisement retrouvera une seconde utilisation en tant qu’emballage.

Tonnage du PSE recyclé

Pour comprendre les règles de base de cet équilibre dynamique entre filières, on retiendra que le système multifilière est principalement régi par trois critères majeurs :

Le bilan énergétique
Le bilan énergétique privilégie les applications de recyclage sous forme expansée, préservant ainsi l’énergie dépensée pour amener le polystyrène à son état expansé. Au delà d’une distance de 150 kilomètres entre le gisement et la filière de recyclage, ce raisonnement n’est plus valable car le transport devient plus coûteux en énergie que le processus de production.

Le cours des matières premières
Le caractère cyclique des coûts des matières premières vierges influence cet équilibre. Ainsi, en période de forte hausse du PS vierge, et donc de demande accrue de PS recyclé, une réorientation importante est constatée vers les filières d’extrusion conférant une meilleure valeur ajoutée à la matière recyclée.
 
Le marché des débouchés
L’évolution des débouchés pour la matière recyclée en termes d’applications est aussi susceptible d’affecter cet équilibre. Ainsi, la poursuite des délocalisations hors Europe de multiples unités de production des secteurs blanc/brun et électronique grand public depuis 2002 affecte de plus en plus les capacités de recyclage des usines d’emballages PSE car ce secteur est un débouché traditionnel pour le recyclage en boucle fermée du PSE.

Au final, le système multifilière promu par ECO PSE depuis 1993, permet de garantir en France, des solutions économiquement viables de recyclage pour tous les gisements d'emballages PSE de plus de 100 tonnes/an et désormais aussi pour tous les gisements de taille moindre localisés à proximité d'un Point PSE.

International

Broyeur de PSE

Les statistiques de recyclage sont de la même façon conduites par les membres de l’EUMEPS en Europe et les homologues d’ECO PSE nord américains et asiatiques. Ces résultats permettent  de réaliser un bilan mondial de l’emballage PSE et de son recyclage.

Avec plus de 85 000 tonnes recyclées, soit 44% des emballages PSE consommés en Europe, le bilan chiffré 2004 confirme la pertinence des solutions de recyclage mises en œuvre dans chacun des pays membres du réseau EUMEPS.



Recyclage PSE aux USA


De leur côté,  les Etats-Unis avec un taux de recyclage de l’ordre de 13% en 2002 s’engagent, année après année, plus avant en faveur du recyclage grâce aux efforts de l’AFPR.




Recyclage PSE au Japon


Tandis qu’en Asie Pacifique, les 14 pays membres d’AMEPS, affichent un taux de recyclage de 56%, fortement soutenu par les performances de la Chine qui, avec la moitié de la production de la région, s’affiche aussi  comme un recycleur efficace avec un taux de 65%.




Au final, et en dépit de méthodes de calcul devant encore être uniformisées, ce sont 800 000 tonnes d’emballages PSE qui ont été recyclées de part le monde en 2002, soit un taux mondial de recyclage de 45%.